lodj.tv

lodj.tv


Baisse de la production de lait : pénurie en vue ? - Par Hafid Fassi FIHRI

Chaîne : Vodcasts
Partager | Exporter | Notez
Faut-il s'attendre à une pénurie de lait dans notre pays suite à la baisse de la production pour le premier semestre 2022 , de 30 à 50 pour cent selon les région ?

Menace de pénurie et risque de flambée des prix..

Après la baisse de production des olives et la flambée des prix de l'huile d'olive , voici venu le tour du lait . 

Alors, les berlingots de lait vont-ils se faire rares et plus chers !? 

Il est fort à craindre qu'on en arrive là car la  collecte de lait auprès des éleveurs pour les unités de production s’est repliée de 30% au premier semestre de 2022 par rapport à 2021, selon les professionnels. 

Et cette baisse a atteint un taux de 50% dans certaines régions.

Notre agriculture est-elle à ce point non- résiliente face au dérèglement climatique !?
Il est bien vrai qu'on a malheureusement vu l'année dernière des producteurs , bien résignés , condamnés à couper tous leurs arbres fruitiers .

Et on a vu également , avec amertume et dégout , des producteurs de lait mettre la clé sous le paillasson ! 

La vache qui pleure 

Si la production de lait baisse dans des proportions importantes, on nous assure que c'est faute de fourrages et en raison de la flambée des prix des aliments du bétail.

Ce qui a sensiblement impacté l’approvisionnement du marché.

Mais , les professionnels confient que la crise couvait bien avant la sécheresse qui a sévi cette année , et qui dans les faits s'est traduite en cette goutte de " lait " qui déborde du vase . 

Les producteurs avaient demandé au gouvernement de répercuter les surcoûts sur le consommateur en augmentant les prix du lait pasteurisé. Une demande rejetée catégoriquement, vu la sensibilité du produit.

Faut-il ainsi subventionner le lait en mettant sous perfusion cette filière !?

Une filière qui est une activité économique à part entière, qui devrait être rentable car les producteurs ne sont pas obligés de faire du social, à leurs frais et à leurs dépens, pour que le prix soit abordable pour le commun des consommateurs.

Pour parler vrai, le facteur conjoncturel qu'est la sécheresse ne peut à lui seul expliquer la baisse de production que connaît le marché actuellement.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://bit.ly/2UDicWw
En DIRECT - Suivez L'ODJ TV ici : https://bit.ly/3mrgSBE
Notre Web Radio en streaming : https://bit.ly/3gIR2FN
Notre site : https://www.lodj.tv/
Rejoignez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/LODJMAROC
Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/lodjma
Groupe de presse Arrissala Maroc : https://arrissala.ma/



Suivez nous
 
Télécharger notre application


Nous lire


     Portail lodj.ma      Magazine Web   
Nous écouter


    Web radio     Spotify         Deezer      Apple podcast        Google podcast  
Nous voir


     Lodj Live     Youtube   ;  Dailymotion  



     A propos de nous     Charte Editoriale      CGU     Regie publicitaire      Proposer une vidéo & Wébinaire