LODJ.TV

Google : va intégrer des robots à ses équipes pour les tâches d'entretien

Durée : 2min 23sec | Chaîne : The digital world
Partager | Exporter | 2 vues | Notez




La technologie fait désormais partie intégrante du quotidien avec la création de machines plus compétentes dans le pilotage des tâches ménagères.

De nouveau, Alphabet, la maison- mère de Google, vient de révolutionner la sphère technologique via le lancement de prototypes de robots qui seraient désormais capables d’effectuer les tâches de nettoyage au sein des bureaux de la firme.

« Nous exploitons maintenant une flotte de plus de 100 prototypes de robots qui effectuent de manière autonome une gamme de tâches utiles dans nos bureaux. Le même robot qui trie les déchets peut désormais être équipé d’une raclette pour essuyer les tables et peut apprendre à ouvrir les portes en utilisant la même pince qui saisit les tasses », a indiqué Hans Peter Brødmo, directeur général du projet Everyday Robots.

Cette création s’inscrit dans le cadre du projet baptisé « Everyday Robots » ayant vu le jour en 2019. La spécificité de l’invention réside dans « l’apprentissage polyvalent » des machines robots.

Autrement dit, cette invention va au-delà de la conception d’un robot programmé pour effectuer des tâches répétitives. Sa vocation est de greffer, dans un environnement humain et imprévisible, des machines suffisamment intelligentes pour fonctionner d’une manière plus efficace grâce à un système d’apprentissage.

Dans l’objectif de concevoir une machine plus compétente dans la réalisation de tâches quotidiennes, le système d’apprentissage d’Alphabet s’appuie sur une large palette d’outils matériels et logiciels tels que des caméras et des capteurs pour immerger le robot dans le monde humain et l’amener à acquérir progressivement une compréhension optimale de l’environnement qui l’entoure. Cette nouvelle technologie se veut plus efficace et plus efficiente.

En 2016, les robots mettaient des mois pour apprendre à effectuer une simple tâche telle que l’ouverture d’une porte et le taux de réussite n’allait pas audelà de 75%. D’ores et déjà, l’apprentissage d’une machine à réaliser la même tâche ne prend qu’une seule journée avec un taux de réussite allant jusqu’à 90%. De plus, les algorithmes relatifs à l’exécution de cette tâche sont désormais efficacement exploitables pour permettre à la machine de placer des chaises également.

De surcroît, la firme compte gagner en temps et en efficacité en appliquant les algorithmes appris à d’autres machines et ambitionne par ailleurs d’élargir progressivement la palette de tâches réalisées par les robots. Cette création révolutionnaire constituerait l’ébauche d’une invention qui permettrait à l’Homme de tirer profit de la machine dans la réalisation de ses tâches quotidiennes, voire d’entretenir des proches et d’apporter des solutions intelligentes au monde.




L'odj avec L'opinion 




 

Nouveau commentaire :