LODJ.TV

L'inconséquence des partis politiques marocains face au PJD

Durée : 4min 45sec | Chaîne : Chroniques & Chroniqueurs
Partager | Exporter | 6 vues | Notez


Le point de vue de Aziz Boucetta : 

Au Maroc, sur la scène politique, il faut se rendre à l’évidence… Il y a le PJD, et il y a les autres. C’est aussi vrai que voici quelques années, il y avait eu Abdelilah Benkirane, et puis les autres. Et ce qui apparaît aujourd’hui, malgré les us, les rictus et l’habitus, c’est un sérieux antagonisme entre le PJD et les autres partis, tous les autres, même le PPS.

Or, ces formations font aujourd’hui, sciemment ou inconsciemment, le lit d’une victoire/reconduction du PJD pour un 3ème mandat.

Le corps électoral est ainsi fait dans ce beau royaume qu’il donne le sentiment d’être partagé en deux catégories d’électeurs, ceux du PJD et les autres. Imaginons ces deux catégories comme des vasques… le parti de Saâdeddine Elotmani puise dans l’une des deux et il y puise seul, et les autres formations se bousculent pour récupérer le maximum de suffrages de l’autre...

Maroc24.tv avec Lodj.ma