LODJ.TV

La Commission des investissements approuve 13 projets pour plus de 2 milliards de DH

Durée : 2min 19sec | Chaîne : Vodcasts
Partager | Exporter | 2 vues | Notez




La Commission des investissements a approuvé 13 projets pour un montant de 2 milliards de dirhams, dont 1 milliard alloué aux investissements étrangers dans des secteurs stratégiques comme les puces électroniques pour automobiles.

Réunie mardi 23 novembre à Rabat, sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et en présence de plusieurs ministres, la Commission des investissements a approuvé 13 projets Ce qui représente un montant global de plus de 2 milliards de dirhams. Ces projets permettront à termes de générer 5.000 emplois (2.000 directs et 3.000 indirects). Quant à la répartition sectorielle de ces projets, le secteur industriel représente 54% de l'enveloppe totale d’investissement, suivi par le secteur du commerce et de la distribution à hauteur de 33%, puis de la Santé pour 13%. Par ailleurs, les projets à capitaux nationaux représentent 1,13 milliard de dirhams des investissements projetés (54%) et les capitaux étrangers mixtes représentent plus de 956 millions de dirhams de ces investissements.

Le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, a, à l’issue de cette réunion, décortiqué la somme allouée de deux milliard de dirhams : un milliard pour les investissements locaux et un milliard pour les investissements étrangers dans des secteurs stratégiques, en particulier les puces électroniques pour les véhicules et la pharmaceutique.

A cette occasion, Jazouli a réitéré l’engagement du gouvernement à booster l’investissement et a révélé que le chef du gouvernement a pris la décision d’« avoir des commissions régulières toutes les semaines, jusqu’à épurement des différents projets d’ici la fin de l’année », tout en passant en revue l’ensemble des dossiers d’investissement pour « accélérer les différents investissements au Maroc ».

Mohcine Jazouli a également expliqué que cette réunion avait tenu compte des orientations de SM le Roi Mohammed VI pour le développement des investissements, notamment les investissements privés, comme mentionné dans le Nouveau Modèle de Développement.

Il est à rappeler que cette réunion est la première en son genre du nouveau gouvernement. « La tenue de cette première commission des investissements de l’actuelle mandature dans un cours délais témoigne de la volonté de donner une forte impulsion à l’investissement », indique le département du chef du gouvernement dans un communiqué, ajoutant que « la fréquence de la tenue des commissions des investissements est d’ailleurs amenée à s’intensifier afin d’accélérer le rythme d’approbation des Conventions et répondre au mieux aux attentes des investisseurs marocains et étrangers ».



L'odj avec L'opinion 



 

Nouveau commentaire :