LODJ.TV

Maroc- Mauritanie : vers un renforcement de la coopération législative

Durée : 2min 21sec | Chaîne : Breaking news
Partager | Exporter | 8 vues | Notez


Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, s'est entretenu, mardi à Rabat, avec le président du bureau de la Commission des relations extérieures de l'Assemblée nationale mauritanienne, Mohamed El Mostapha Mohamed Lemine Zeidanesur, sur les moyens de promouvoir les relations bilatérales et d'établir un partenariat entre les deux pays. 

A l'issue de ces pourparlers, le parlementaire mauritanien a indiqué dans une déclaration à la presse que la rencontre a été marquée de succès, soulignant la pleine disposition de Nasser Bourita à « consolider les relations bilatérales pour qu'elles soient productives et utiles aux peuples des deux pays frères ». 

Zeidane, qui dirige une délégation de représentants de l'État, a noté que cette visite officielle au Royaume vise à renforcer les relations bilatérales entre Rabat et Nouakchott en général et entre les institutions législatives des deux pays en particulier. 

Il a en outre souligné l'impératif de se tenir au courant de l'action des Chambres des représentants et des conseillers et d'échanger expériences et expertises dans le domaine législatif, a-t-il déclaré, exprimant le souhait de faire avancer les relations bilatérales. 

Rappelons qu'en mai dernier, Nasser Bourita a reçu son homologue mauritanien Ismail Ould Cheikh Ahmed, en signe de soutien au Maroc. Et ce suite à la crise éclatée en novembre de l'année dernière, lorsqu'un groupe de militants du Polisario a bloqué la circulation au point de passage de Guerguerat entre le Maroc et la Mauritanie 

Après avoir opté pendant trois semaines pour une désescalade diplomatique modérée par l'ONU, le Maroc a finalement envoyé ses militaires lever le blocus du Polisario et établir un « corridor de sécurité ». L'intervention a permis la reprise du trafic commercial et civil dans la région et a été largement applaudie en Mauritanie

S'adressant à la presse à la suite de sa rencontre avec M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, Bourita a déclaré qu'il était en contact avec son homologue mauritanien « au moins une fois par semaine », saluant la « communication constante » et les « ambitions partagées » entre Rabat et Nouakchott. 

Les deux responsables ont convenu, lors de cette rencontre, que les relations politiques entre le Maroc et la Mauritanie sont stables. Cependant, "les relations économiques nécessitent une attention particulière", a déclaré Bourita exprimant son souhait de renforcer la coopération économique.

L'odj avec L'opinion  

Nouveau commentaire :