lodj.tv

lodj.tv


Marocains du monde, une « 13ème Région » peu exploitée - Par Aziz BOUCETTA

Chaîne : Vodcasts
Partager | Exporter | Notez
Ils sont environ 5 millions de Marocains vivant dans le monde, selon le dernier recensement du HCP en 2014, auxquels s’ajoutent les quelques 800.000 Israéliens d’origine (et de) nationalité marocaine, sur une population locale de près de 37 millions d’âmes. Cela fait 15% de nos compatriotes qui vivent en dehors de nos frontières. S’ils ne deviennent pas une force, ils seront notre faiblesse.


Presque 100 milliards de DH, presque le dixième du PIB national, c’est indéniablement une force, et une force qui peut encore augmenter, qui augmentera encore. Mais est-ce la seule ? Assurément non. On l’appelle même « la 13ème Région » du Maroc, et dans ce cas, elle serait parmi les plus rentables et les plus talentueuses.
 
Mais notre communauté à l’étranger constitue-t-elle vraiment une diaspora ? La question mérite d’être posée car si nos gens qui s’en vont à l’étranger restent très majoritairement attachés à leur pays, il n’en demeure pas moins qu’ils gardent quelque part, enfoui dans leur esprit, un sentiment d’amertume contre ce pays qui les a conduits, voire contraints, à partir vers des ailleurs meilleurs…. Pire, qui les a menés à chercher par tous moyens (légaux) à obtenir une double nationalité, voire triple.
 
Aussi, avant de réfléchir aux perspectives d’avenir, il est important de dresser un constat du passé, et du présent. Le roi Mohammed VI, dans son dernier discours, s’interrogeait : « Qu’avons-nous fait pour renforcer le sentiment patriotique de nos immigrés ? ». On pourrait ajouter : « Pourquoi le tiers de nos compatriotes aspirent-ils tant à devenir immigrés ? ».
 
Les explications/raisons sont aussi diverses que nombreuses… Les uns mettent de la distance avec une société conservatrice qui juge, d’autres contestent un système économique conçu pour les nantis, d’autres encore ne trouvent tout simplement pas un emploi qui corresponde à leurs talents ou compétences…


Il existe une autre catégorie de Marocains qui manquent de confiance dans le système judiciaire national. Un nombre croissant de femmes craint la législation matrimoniale du royaume (d’où le dernier discours royal du Trône) et de plus en plus de jeunes des deux sexes se sentent enserrés dans un système pénal attentatoire à leurs libertés individuelles… alors que de jeunes couples préfèrent s’en aller pour assurer une éducation de qualité à leurs (futures) progénitures. Et la liste n’est pas exhaustive !
 
Mais en dépit de cela, l’écrasante majorité des migrants effectifs ou potentiels, passés ou présents, restent attachés à leur patrie d’origine, effectivement attachante pour la qualité de vie qu’elle peut procurer, pour les liens familiaux, pour la solidarité sociale, pour la stabilité politique, pour l’ancrage historique… Rares, très rares, sont ceux qui quittent le pays par rejet définitif, et ce fait est très important.
 
Lire la suite

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://bit.ly/2UDicWw
En DIRECT - Suivez L'ODJ TV ici : https://bit.ly/3mrgSBE
Notre Web Radio en streaming : https://bit.ly/3gIR2FN
Notre site : https://www.lodj.tv/
Rejoignez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/LODJMAROC
Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/lodjma
Groupe de presse Arrissala Maroc : https://arrissala.ma/



Suivez nous
 
Télécharger notre application


Nous lire


     Portail lodj.ma      Magazine Web   
Nous écouter


    Web radio     Spotify         Deezer      Apple podcast        Google podcast  
Nous voir


     Lodj Live     Youtube   ;  Dailymotion  



     A propos de nous     Charte Editoriale      CGU     Regie publicitaire      Proposer une vidéo & Wébinaire