lodj.tv

lodj.tv


Union européenne : la descente aux enfers - Par Ahmed NAJI

Chaîne : Vodcasts
Partager | Exporter | Notez
Trois questions : l’Ue serait-elle devenue, de facto, une entité étatique fédérale ? L’avis des peuples y a-t-il encore la moindre valeur ? Quelles sont ses perspectives économiques ?

Consternant semble être l’adjectif le plus approprié pour qualifier l’allocution prononcé par la présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen, au parlement européen, le 14 septembre à Strasbourg.

Il y a d’abord cette déclaration, aux accents bellicistes, que le commun des citoyens de l’Ue, écrasé par la hausse vertigineuse du coût de la vie et de l’énergie, ne va pas manquer « d’apprécier ».

« Les sanctions (NDLR : contre la Russie) ne sont pas près d'être levées, l'heure est à la détermination, pas à l'apaisement », a fulminé Ursula Von Der Leyen, ponctuant son propos d’un martial : « l’Europe vaincra ».

Les Européens seraient, donc, en guerre contre la Russie, un conflit qu’aucun parlement des pays membres de l’Ue n’a voté, mais qui devrait être mené jusqu’au bout, selon la présidente de la Commission européenne. 

L’Europe officieusement « fédérée »
Il est d’ailleurs intéressant de noter, au passage, que Von Der Leyen a tenu ces propos dans le cadre de son annuel « Discours sur l’état de l’Union », qui n’est pas sans rappeler celui, prononcé avec la même périodicité, par le président des États-Unis.

A la grande différence près que ce dernier est élu par les citoyens américains au suffrage universel. Ce qui n’est nullement le cas de la présidente de la Commission européenne.

Pour faire face à la crise énergétique et après avoir constaté que l’idée de plafonner les prix du gaz naturel était franchement stupide, comme l’a souligné la Norvège, devenue premier fournisseur de l’Ue après l’éviction de la Russie, Von Der Leyen a proposé une série de mesures.

La présidente de la Commission européenne a ainsi évoqué, sans précisions, une réforme du marché de l’électricité, dont il est déjà question depuis quelques mois.

Il est également projeté de prélever 140 milliards d’euros sur les « bénéfices extraordinaires » que réalisent les producteurs d’électricité à base d’énergies renouvelables et nucléaire pour les distribuer aux ménages et aux entreprises vulnérables.

Discours vs réalité
Le gaz naturel représentait, en 2020, 23,7% du mix énergétique européen, le nucléaire seulement 12,7%, suites aux fermetures successives, au cours des dernières années, de centrales nucléaires en Allemagne et en France.

Est-il nécessaire de rappeler que les sources d’énergies renouvelables étant intermittentes, pour chaque mégawatt d’électricité ainsi produite, il est nécessaire de disposer d’une capacité de production égale à partir de gaz naturel ?

Dans un tel contexte, on voit mal comment l’Ue pourrait réduire sa dépendance au gaz russe, sans sombrer dans la dépression.

Non seulement se pose la question du prix d’acquisition, le gaz de schiste américain étant beaucoup plus cher que le gaz russe, même si de moindre qualité, mais aussi de la monnaie dans laquelle va se faire le règlement, en occurrence en dollar, et surtout de la disponibilité dudit gaz naturel sur les marchés.

Autant d’interrogations qui doivent tarauder l’esprit de 447 millions d’européens, qui voient venir la saison hivernale avec d’énormes appréhensions, les prix de l’énergie étant déjà très élevés.


Lire la suite

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://bit.ly/2UDicWw
En DIRECT - Suivez L'ODJ TV ici : https://bit.ly/3mrgSBE
Notre Web Radio en streaming : https://bit.ly/3gIR2FN
Notre site : https://www.lodj.tv/
Rejoignez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/LODJMAROC
Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/lodjma
Groupe de presse Arrissala Maroc : https://arrissala.ma/



Suivez nous
 
Télécharger notre application


Nous lire


     Portail lodj.ma      Magazine Web   
Nous écouter


    Web radio     Spotify         Deezer      Apple podcast        Google podcast  
Nous voir


     Lodj Live     Youtube   ;  Dailymotion  



     A propos de nous     Charte Editoriale      CGU     Regie publicitaire      Proposer une vidéo & Wébinaire